La technologie du Transrapid reprise par la Chine
Publié le 2015-05-01
Le seul train magnétique européen, le Transrapid, renait de ses cendres... mais sous pavillon chinois !

Alors que le Japon communique fortement sur son Maglev et ses records de vitesse, l'Empire du Milieu reste discret sur ses avancées en matière de trains à lévitation magnétique.

CNR, une entreprise étatique chinoise, développe une nouvelle ligne du métro de Pékin grâce à cette technologie. Après deux ans de tests, (dus notamment à une pétition de riverains inquiets des conséquences de possibles radiations magnétiques), le projet entre en phase de construction.

Le Maglev chinois transportera 1032 passagers sur 10 km, à travers 8 stations.

Maglev chinois
Le Transrapid version chinoise