L’aéroport de Séoul connecté par maglev
Publié le 2016-02-04
Ce mercredi 3 février, un nouveau train à sustentation magnétique est entré en service en Corée. L’aéroport international de Séoul-Incheon est désormais relié au réseau de métro de la capitale coréenne par une ligne de 6,1 km, sur laquelle circule l’Incheon Airport Maglev.

Incheon Airport Maglev
L'Incheon Airport Maglev (source : korea.net)

Sur une distance aussi courte, l’Incheon Airport Maglev a été développé comme un train léger (40 tonnes seulement), économique et à vitesse réduite par rapport au Transrapid de Shanghaï. Ce maglev filera néanmoins à 110 km/h, une allure élevé pour un transport urbain (à titre de comparaison, la ligne de métro la plus rapide de Paris n’atteint que 80km/h).

Développé depuis 2006 dans le cadre du programme "Korea's Urban Maglev Program" par Hyundai Rotem et l’Université de Corée des Sciences et Technologies, l’Incheon Airport Maglev fera à terme le tour de l'île de Yeongjong, où se trouve l'aéroport. Il se distingue des autres maglev par son système de freinage. Mixant freinage mécanique et récupération d’énergie, il améliore considérablement la consommation du train.

Avec la technologie du Transrapid appliquée et reprise par les chinois, et le projet du JR-Maglev toujours en service au Japon, et maintenant la mise en service de l’Icheon Airport Maglev, l’Extrême-Orient s’affirme encore davantage comme le centre du monde en matière de trains magnétiques.