L'avenir à (très) long terme du Maglev remis en cause
Publié le 2013-12-13
Alors que les essais du Maglev se multiplient au Japon, en prévision des débuts des travaux entre Nagoya et Tokyo, le coût et la pertinence du projet suscitent plusieurs interrogations dans l'archipel.

Le coût tout d'abord, est annoncé à 100 milliards de dollars, uniquement pour les 286 km reliant Tokyo et Nagoya. Cette portion, qui ne devrait pas être opérationnelle avant 2027, devra affronter des reliefs très prononcés, explosant ainsi le budget de base. La démographie de l'empire du Soleil Levant alimente également les critiques. L'achèvement du parcours entre Tokyo et Osaka est en effet prévu pour 2045, et d'ici là, l'Insee japonais (Japan's National Institute of Population and Social Security Research) prévoit une diminution de la population : 105 millions d'habitants, contre 127 millions aujourd'hui. La rentabilité du projet serait alors sérieusement remise en cause.

Evolution de la population japonaise et projet de Maglev
En admettant que la portion Nagoya-Osaka coûte également 100 milliards de dollars, le coût du projet en 2045 serait de 2000 dollars par habitant